Comment traiter naturellement les troubles digestifs courants chez le chat ?
octobre 6, 2022

Comment traiter naturellement les troubles digestifs courants chez le chat ?

Par Valérie Lam

Comment traiter la constipation ?

La constipation est assez fréquente, surtout chez les félins âgés. Les boules de poils à n’importe quel moment de la vie de votre animal peuvent également entraîner cette affection. Voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour soulager naturellement la constipation de votre chat.

  • Nourrissez votre chat deux fois par jour. Ces grandes quantités de nourriture peuvent faire passer les selles plus efficacement que les petits repas pris durant la journée.
  • Comme la nourriture sèche peut entraîner une déshydratation. Une alimentation en conserve ou faite maison est plus efficace pour favoriser des selles normales.
  • Les remèdes à base de plantes qui peuvent aider comprennent la racine de pissenlit, le rumex, l’orme glissant, le raisin d’Oregon et le mouron des oiseaux. Veillez à travailler avec un vétérinaire holistique pour choisir les remèdes à base de plantes et les dosages qui lui conviennent le mieux. L’efficacité de ces remèdes n’est pas garantie. Votre vétérinaire peut même vous recommander d’essayer des remèdes conventionnels en association avec des options naturelles. Cela peut renforcer leur capacité à faciliter la digestion.
  • Choisissez une nourriture adaptée aux félins qui contient des ingrédients riches en fibres, comme la citrouille et la courge. Ils peuvent aider à soulager la constipation. Vous pouvez même choisir d’ajouter un peu de citrouille en conserve (en purée, pas de préparation pour tarte) à la nourriture de votre chat afin de favoriser l’équilibre digestif.

Comment traiter la diarrhée ?

La diarrhée peut être causée par divers facteurs. Si vous changez soudainement la nourriture de votre chat, cela peut entraîner des selles molles. C’est pourquoi il est si important de passer progressivement d’un type ou d’une marque de nourriture à un autre. Si votre animal a mangé quelque chose qu’il n’aurait pas dû, cela peut également entraîner des maux d’estomac et de la diarrhée. Si la diarrhée disparaît d’elle-même ou grâce à un traitement à domicile, il n’est pas nécessaire d’emmener votre chat chez le vétérinaire, sauf en cas de complications, comme une déshydratation. Toutefois, en cas de diarrhée chronique, amenez votre chat et un échantillon de selles chez votre vétérinaire, car il peut souffrir d’une infection parasitaire ou d’une maladie intestinale inflammatoire.

  • Si votre chat a été sous antibiotiques, ceux-ci peuvent avoir épuisé les réserves naturelles de probiotiques de l’organisme qui facilitent la digestion. Une supplémentation en probiotiques naturels, spécifiques aux félins, peut donc aider à rétablir l’équilibre de l’organisme.
  • Des enzymes digestives conçues pour les félins peuvent également être ajouté à la nourriture de votre animal. Votre vétérinaire sera en mesure de dire si votre chat souffre d’une malabsorption des nutriments. Son pancréas est surmené et incapable de produire lui-même suffisamment d’enzymes digestives pour décomposer correctement les aliments.
  • Certains vétérinaires recommandent également de faire jeûner votre animal pendant environ 24 heures. Ne le faites que sous la direction de votre vétérinaire. Il pourra vous dire comment procéder correctement pour faire jeûner votre chat.

Parlez-en à votre vétérinaire

On ne saurait trop insister sur le fait que les problèmes digestifs chroniques doivent être examinés par votre vétérinaire. D’autant plus que les maladies intestinales inflammatoires peuvent provoquer des symptômes tels que la constipation, la diarrhée, les vomissements et la perte de poids. CibleZ la cause des problèmes digestifs de votre chat. Qu’il s’agisse d’un problème de santé sous-jacent ou simplement de la nourriture que vous lui donnez. Cela vous permettra ensuite de prendre les mesures appropriées pour soulager l’inconfort de votre animal. Vous peut assurer que la nourriture qu’il mange sera correctement absorbée pour éviter la malnutrition.